Compte rendu, procès verbal ou comment on limite la transparence

Ce vendredi 10 juillet, M. François Brocard, maire de Saillans, a commencé le conseil municipal en expliquant la différence entre un compte-rendu de conseil municipal, dont la publication est obligatoire et qui peut ne contenir que les décisions du conseil, et un procès-verbal de conseil municipal, qui relate le déroulement de la séance en incluant les interventions de tous les conseillers, les votes de chacun, et les questions du public en fin de séance. Ce procès-verbal n’a pas à être publié mais doit être tenu à la disposition des habitants qui souhaitent le lire.

Dans le compte-rendu qui sera accessible sur le site internet (voir la page des comptes rendus du site internet de la mairie), ni les discussions entre élus, ni les questions du public ne figureront. La population ne saura pas non plus qui a voté pour ou contre une délibération. Nous sommes abasourdis par une telle décision de fermeture. Les saillansonnes et les saillansons n’ont déjà pas accès aux autres réunions d’élus, mais si en plus, aucun débat ne transparaît publiquement, cela induit une réelle volonté de limiter la transparence, qu’une grande majorité d’habitant-e-s souhaitent même parmi les personnes qui ont voté pour l’équipe municipale actuelle.

Pour lire la réalité du conseil municipal du 12 juin 2020, vous vous incitons à demander le procès-verbal soit en passant à la mairie soit en le demandant par mail à accueil@mairiedesaillans26.fr.

Si de nombreuses personnes font cette démarche, peut-être que le bon sens reviendra.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *