Le site « S’engager ensemble pour Saillans » sera bientôt désactivé.

Tout a une fin. La campagne municipale 2020 a été une belle aventure. Le site « S’engager » n’a plus lieu d’être et cessera d’exister sous peu.

Une nouvelle impulsion citoyenne voit le jour. La « Coopérative citoyenne saillansonne » en portera les valeurs et les orientations.

Questions/Réponses à propos de la nouvelle association d’habitant.e.s

Communiqué de « La coopérative citoyenne saillansonne »

Le 13 juin dernier, sous un soleil radieux, la « Coopérative » a pris son élan.

Pourquoi avoir créé une nouvelle association ?

L’objectif est de créer un cadre légal afin de permettre l’implication citoyenne en toute indépendance à Saillans et dans la vallée.

La « Coopérative » soutiendra des initiatives diverses, en accord avec ses orientations et sa charte et continuera de mettre en réseau les habitant.e.s. Tout cela dans le partage, la coopération, le respect mutuel, la convivialité et la solidarité qui sont les valeurs phares de l’association.

Les activités de l’association se réalisent dans le cadre de « groupes thématiques », constitués sur proposition de 3 personnes dont au moins un adhérent à l’association.

Des outils d’informations seront mis en place afin de relayer l’action des différents groupes.

En quoi, est-elle originale ?

C’est une association citoyenne que l’on ne peut cataloguer. Nous sommes nombreux à souhaiter non seulement nous impliquer en tant qu’habitants, mais aussi en tant que citoyens, pour appréhender les enjeux de demain. Il n’y a pas de programme défini, ni de bureau. Elle sera le reflet des envies et motivations de ce que les habitants proposeront. Le « collège » ne prendra pas de décision, il animera et coordonnera l’action des différents groupes. Les décisions, comme les créations de groupe, seront prises par tous les adhérents.

Pourquoi n’avoir pas rejoint une autre association ?

Avec presque 60 associations à Saillans, il est légitime de se poser cette question. Comment intégrer les valeurs et objectifs que nous voulions voir en œuvre ? Au-delà des statuts propres à chaque association, leur objet diffère, s’inscrit dans un but et des objectifs bien définis, ce qui fait leur originalité. Ne pas s’imposer dans l’une d’elles, ni dévoyer leur actions, mais travailler en réseau avec elles, ont acté la naissance de la Coopérative en tant qu’entité à part entière.

Sera-t-elle une opposition à la mairie actuelle ?

Clairement non, les élections sont passées depuis plus d’an !

Par contre, nombre d’habitants ressentent un manque d’information, de mise en mouvement, de participation à la vie locale. Certes, ils sont déçus par la nouvelle majorité, mais n’ont pas de ressentiment.

Beaucoup d’habitants ont expérimenté durant 6 ans la richesse de l’intelligence collective, ont nourri la réflexion et la co-construction de projets communaux et souhaitent continuer leur engagement citoyen, tout simplement.

Pouvez-vous repréciser les objectifs ?

Intergénérationnelle, ouverte à tous-tes, la coopérative citoyenne cultive l’art du vivre ensemble et d’une démocratie vivante, non confisquée mais partagée. Prendre la parole, participer au débat, à l’éclairage des politiques publiques et des projets d’aménagement et d’équipements dans le village et la vallée, c’est ici qu’est notre place, c’est là que nous œuvrons ! Ces 4 objectifs sont permettre des rencontres et des échanges, de lutter contre le dérèglement climatique, de promouvoir les circuits courts, l’économie circulaire et le réemploi et impulser des espaces démocratiques.

Comment imaginez-vous une éventuelle relation avec la mairie, l’intercommunalité ?

C’est une association citoyenne, qui entend être aux services des habitants et des acteurs de la vallée au-delà de tout clivage. Naturellement, la mairie et l’intercommunalité qui NOUS représentent sont des interlocuteurs et des partenaires de fait. Les groupes qui ont besoin de le faire contacteront les collectivités pour présenter leur travail et leur réflexion.

Elle reste Saillansonne?

Cette « coopérative » a été créée à Saillans mais elle est ouverte plus largement. Des actions spécifiques concerneront uniquement Saillans, mais nous ne sommes qu’un maillon au cœur d’un territoire riche d’innovations. Toute personne motivée de la vallée de la Drôme et du Diois peut adhérer, soutenir, participer.

Comment allez-vous promouvoir les activités de l’association ?

C’est une des grandes idées : créer un réseau. Faire circuler tout ce qui se réalise dans le cadre de l’association. Les « groupes thématiques » sont autonomes, mais ils doivent transparence et information à tous les adhérents. Nous allons utiliser les outils numériques : site internet, réseaux sociaux, chaîne YouTube, flash infos mais nous ferons sûrement de l’affichage, un bulletin papier ou des tracts afin de relayer les actions. Les adhérents seront informés prioritairement, mais tous ceux qui le souhaitent pourront s’inscrire aux « flash infos ».

Y a-t-il déjà des projets?

Et oui, déjà 20 groupes ont été créés, ce qui traduit une belle envie de travailler en commun. Ces groupes offrent un large choix d’objectifs :

  • promouvoir la convivialité (comme impulser des fêtes des voisins, organiser une fête traditionnelle du village),
  • intergénérationnel sur la question de l’habitat, ou la place des jeunes et leur besoin,
  • des actions pour protéger l’environnement (nettoyage des bords de Drôme, tri des déchets, week-end « découverte du milieu naturel »),
  • soutenir l’agriculture bio locale et l’installation de nouveaux paysans, sensibiliser sur la biodiversité,
  • défendre les services publics (dont la ligne de train), s’occuper de mobilité (vélos et voitures partagés, trouver des emplacements pour les parkings vélos)
  • soutenir des événements locaux (marche des conteurs, caravane des droits paysans, accueil de zapatistes).

La liste complète des groupes constitués sera très prochainement diffusée. Il n’est pas nécessaire d’être adhérent pour intégrer un groupe.

Comment contacter la « coopérative citoyenne » et adhérer ?

L’email public est : cooperativecitoyenne@gmx.fr

Son adresse postale : 120 chemin du Verdeyer – 26340 Saillans.

Et n’hésitez pas aussi à vous informer en interpellant un membre que vous connaissez.

Le 13 juin 2021, sous un soleil radieux, la « Coopérative » a pris son élan.

Une nouvelle association, la Coopérative Citoyenne Saillansonne, a vu le jour ce dimanche 13 juin 2021 à Saillans. L’AG constitutive a eu lieu en présence de 36 membres (58 adhérent.e.s au 13/06/2021). Les statuts, après une longue discussion, ont été actualisés et adoptés.

L’objectif est de créer un cadre légal afin de permettre l’implication citoyenne en toute indépendance à Saillans, dans la vallée de la Drôme et du Diois.

Intergénérationnelle, ouverte à tous-tes, la coopérative citoyenne cultive l’art du vivre ensemble et d’une démocratie vivante, non confisquée mais partagée. Prendre la parole, participer au débat, à l’éclairage des politiques publiques et des projets d’aménagement et d’équipements dans le village et la vallée, c’est ici qu’est notre place, c’est là que nous œuvrons !

Ces 4 objectifs sont permettre :

  • des rencontres et des échanges,
  • de lutter contre le dérèglement climatique,
  • de promouvoir les circuits courts, l’économie circulaire et le réemploi et
  • d’impulser des espaces démocratiques.

Et déjà 20 « groupes thématiques » ont été constitués ce qui traduit une belle envie de travailler en commun. Ces groupes offrent un large choix d’objectifs et d’actions concrètes.

> La liste de tous les groupes est lisible sur ce fichier.

10 personnes constituent le collège. Celui-ci anime et coordonne l’activité de l’association. Toutes les décisions, notamment les créations de groupes durant l’année, seront prises par l’ensemble des adhérent.e.s.

1. Si vous souhaitez recevoir des informations de la Coopérative et de l’activité des divers groupes, il est obligatoire de s’inscrire.

> Accédez à la page d’inscription à la liste de diffusion

2. Vous pouvez aussi adhérer dès maintenant, la cotisation est à prix libre, envoyez un chèque (à l’ordre de « La coopérative citoyenne saillansonne ») à cette adresse : La coopérative citoyenne saillansonne, 120 chemin du Verdeyer – 26340 Saillans.

3. Rejoignez un ou plusieurs groupes thématiques. Vous avez le choix, il y a déjà 20 propositions variées, qui répondront à une ou plusieurs de vos attentes. Les groupes sont autonomes et leurs membres se contacteront pour, dans un premier temps, affiner l’objectif du projet. L’été arrivant, les rencontres auront lieu pour la plupart à la rentrée, sauf bien sûr pour les projets plus d’actualité.

Rappel : il n’est pas nécessaire d’être adhérent pour intégrer un groupe.

Inscrivez-vous sur le formulaire en ligne.

Des outils de communication vont être mis en place pour concrétiser la mise en réseau de toutes ces énergies. Un espace d’information et d’expression libre, pilier de nos valeurs, sera créé pour favoriser l’engagement citoyen et le vivre ensemble ici à Saillans, mais aussi pour relayer des initiatives de la vallée.

AG de « La coopérative citoyenne saillansonne » dimanche 13 juin à 15h


Pourquoi une nouvelle association d’habitants ?

Parce qu’il est possible de s’impliquer à Saillans, dans la vallée de la Drôme et le Diois pour affronter les enjeux de demain, notamment le dérèglement climatique, tout en créant un réseau de partage, de coopération, de respect mutuel, de convivialité et un cadre légal qui permettra de soutenir des initiatives et participations diverses, l’expression de toutes et tous et l’organisation de débats d’idées.
Cette 1ère AG fondatrice est réservée aux premiers adhérents. Vous pouvez les rejoindre, envoyez un message à cooperativecitoyenne@gmx.fr
Une information complémentaire sera très prochainement diffusée.

Création de la Coopérative Citoyenne Saillansonne

Création de la Coopérative Citoyenne Saillansonne !

Les démarches administratives liées à la création de cette association ont été effectuées.

La dénomination est « Coopérative Citoyenne Saillansonne ».

Le partage, la coopération, le respect mutuel et la convivialité sont les valeurs phares de l’association.

L’objet de cette association est de créer, de soutenir et de permettre des initiatives et des projets citoyens entre habitant.e.s de la commune de Saillans, la vallée de la Drôme et le Diois, et dont les objectifs principaux sont les suivants :

– permettre des rencontres et des échanges : travailler à tisser des liens entre habitant.e.s, être attentifs aux situations de précarité, créer des rencontres intergénérationnelles et conviviales,

– lutter contre le dérèglement climatique, notamment par la promotion de changement de comportements, le choix des énergies, la promotion des mobilités douces et d’un habitat adapté,

– promouvoir les circuits courts, l’économie circulaire et le réemploi,

– impulser des espaces démocratiques pour permettre l’expression de toutes et tous, militer pour la participation citoyenne dans les institutions et la vallée, organiser des débats d’idées.

Nous proposons à celles et ceux qui le souhaitent de s’inscrire dans une nouvelle liste de diffusion d’informations de l’association « coopérative citoyenne saillansonne ». « S’engager ensemble pour Saillans » cesse officiellement son activité.

> Je souhaite recevoir des informations de la Coopérative sans adhérer à l’association.

1ère Assemblée Générale fondatrice

Les personnes qui se seront déclarées prêtes à adhérer seront conviées à une Assemblée Générale fondatrice.

> Je suis intéressé.e par l’adhésion à l’association.

La « Coopérative » souhaite rassembler à Saillans et dans la vallée de la Drôme et le Diois, en toute transparence, toutes celles et ceux qui ont besoin d’un espace d’initiatives, de débats, de réflexions et surtout d’actions locales.

Documentaire La République de Saillans en replay sur LCP

Si vous n’avez pas vu le documentaire « La République de Saillans » de Dorine Brun et Sarah Jacquet sur LCP lundi 22 mars, voici le lien du replay :
https://lcp.fr/programmes/la-republique-de-saillans-59752

Il y est question de démocratie, de citoyenneté, de vote, d’intérêt privé et d’intelligence collective, d’une tentative, modeste, imparfaite et courageuse pour redonner du sens à la vie politique locale. D’espoir, en somme !

Résumé :
Aux élections municipales de 2014, dans la commune drômoise de Saillans, une liste citoyenne est élue sur un projet de démocratie participative. L’espoir suscité par cette ‘‘République de Saillans’’ est immense.
Cinq ans plus tard, alors que les futures élections approchent, le village se réunit pour tirer un premier bilan de cette expérimentation politique. Si personne n’a oublié l’enthousiasme et l’effervescence des débuts, l’épuisement pointe. Les habitants vont-ils défendre l’expérience ? Celle-ci sera-t-elle prolongée pour une nouvelle mandature ?

Un film produit par La Société des Apaches et Bocalupo films.
contact@lasocietedesapaches.com / 04 28 29 75 12

 

Tome 2 – OSER s’impliquer pour transformer la démocratie de Christian Proust


OSER 2 est écrit !

Le premier tome voulait donner envie d’OSER, le second raconte le parcours de citoyens qui ont OSÉ. Christian Proust décrit leurs nouvelles pratiques politiques. Dans un guide très concret à ne pas manquer. Pour en savoir plus sur Christian Proust.

Pour souscrire dès maintenant : https://www.christian-proust-citoyen.fr/souscription/

LE SOMMAIRE DÉTAILLÉ

Continuer la lecture de « Tome 2 – OSER s’impliquer pour transformer la démocratie de Christian Proust »

Opération : « Sous les arbres … Rejoignons-nous ! »


Dès aujourd’hui et jusqu’au 24 décembre, la municipalité invite tous les habitants qui le souhaitent, à identifier des lieux d’implantation, à proposer l’aménagement de terrains, à choisir les essences d’arbres, à proposer un nom pour ce projet et à dire s’ils seront volontaires pour l’entretien des arbres.

Toutes les idées sont à envoyer à l’adresse suivante : patricia.bonnot@mairiedesaillans26.fr

> en savoir plus

Le Forum vous propose un nouveau forum : la parenthèse


En attentant de nous retrouver pour de vrai, le Forum vous propose de créer ensemble un programme de moments partagés en visio. Des temps d’échanges et d’ateliers accessibles par Internet, créés par et pour les habitants de tout âge, de Saillans et des alentours.

https://le-forum.info/confinement/

Les premiers signataires de la tribune « La mémoire est un bien commun. Sauf à Saillans ? »

> Relire la tribune

Vous pouvez continuer à signer la tribune, accéder à la page

Les 109 premiers signataires de Saillans au 23/03/2021 : AILLIOT MAGUY, ALICOT FLORENCE, AUBRY MONIQUE, AUSSEL JOSIANE, AVENEL MAGALI, AVENEL MARIE, BANET MIREILLE, BEILLARD VINCENT, BERRY ANNE MARIE, BLAISE SYLVIE, BOUGARD JOSSELYNE, BOUTES PATRICK, BOUYSSOU SERGE, CALLARD ANDRE, CELSAN JEREMY, CHOMET MONIQUE, CHOMET PIERRE, CLARY PASCALE, CORCOS SAMI, CORMANN ENZO, COULOMB LAURE, COUPILLAUD COCLERS VALÉRIE, COUPILLAUD FRANCIS, CUPIF MARIE-FRANCINE, DEMMER RAYMONDE, DES AUBRYS JOËLLE, DENAVIT PASCAL, DIVRY MARC, DULAURIER J.-JACQUES, DURAND LUDOVIC, DOMENACH RAPHAEL, DUBOST MICHÈLE, DULAURIER MICHELLE,  DURAND LUDOVIC, EVREUX JANNE, FORËT PIERRE, GAUTHERON CÉLINE, GAUTHERON MICHEL, GAUTHERON MONIK, GILLET-PERROT ELISABETH, GIRARD SABINE, GIRAUD MARTINE, GOURDANT DAVID, GOY CORINE, GREGORI LAURA, HATTON AGNÈS, HERRGOTT CLEMENTINE, HIRSCHLER JOACHIM, IDCZAK AUDREY, JACOB ADRIEN, JOUANNEAU JACQUES, JULY BRIGITTE, KACHOUCHE YASMINA, KARAGIANNIS FERNAND, KORTBEEK – VAN TUIJL JOSÉE, LACOUR BLANDINE, LATAPIE JULIEN, LATREILLE THIERRY, LAURIOL CECILE, LEMESLE VIRGINIE, LESCROART ALAIN, LOVIE LAURENT, MACHECOURT LAURENCE, MANGOU ANNE-LAURE, MARCEL JEAN-PAUL, MEIGNANT PASCAL, MIGNARD CLAUDE, MORIN ANNIE, MULLIEZ LUCILE, NICOLAS JEAN-PIERRE, ODDON ANDRE, OULD CADI ALI, PAYOT DOMINIQUE, PERROT JEAN-FRANÇOIS, PETETIN MAUD, PETIT DANIEL, PILLANT FLORENCE, PINARD WILLIAM, PIOT MURGA MONIQUE, PONCELIN ALIXE, PREMAILLON LAURIE, RAFFNER ISABELLE, RECHID TRISTAN, REVOL JULIEN, RIGOLLOT JULIE, ROCHE STEPHANIE, ROUSSET STEPHANIE, ROYER MADELEINE, SANTOS ETOILE, SARTHOU MARIE CLAUDE, SAUVAGEOT MICHÈLE, SEUX CHRISTINE, SIDI IONA, SIGEL CHRISTIANE, SIMON BERNARD, STEVENIN NATHALIE, TARDIVON PASCALINE, TEGHI L MONIQUE ET LUCIEN, THEVENET GUILLEMETTE, THEVENET PATRICK, THEVENET SYLVAIN, THOMAS ALAIN, THOURET CHRISTELLE, TRIGNAC BRIGITTE, TROUILLE STÉPHANE, VAN TUIJL-RAJOT MARIANNE, VINCENT CLARY, WYBORSKA MIUKA
auxquels il faut ajouter 25 habitant-e-s qui ne souhaitent pas avoir leur nom publié.

Signataires d’autres communes au 23/03/2021 : ANDRIOT JEAN-FRANÇOIS (CHAUMONT), AUZON LE COLLECTIF (CHANONAT), BAETEMAN PASCAL (LA TERRASSE), BALGUERIE AXELLE (TRESSES), BALLEY ERIC (SAINT-LOUBES), BEAUDENON JEAN LOUIS (MAURESSARGUES), BEFFARA-MARTIN (CHATEAUROUX), BRUNEL JEAN MICHEL (DIEULEFIT), CAYLA NATHALIE (COGNIN), CHARPENTIER SEVERINE (LA COTE SAINT ANDRE), CHASSÉ JEAN-NOËL (LUNAS), CHESNOT ANNE (CISSÉ), COIS BERNARD (MACON), CROISET ANNE-MARIE (GRENOBLE, ANCIENNE SAILLANSONNE), DELOBELLE BERNARD (AUREL), DUGRAND GERALDINE (VITRY-S/SEINE), DUMUNIER YVETTE (LE CHAMBON SUR LIGNON), FAUGIER CHRISTIAN (DIEULEFIT), FOGLIA ARNAUD (LENTILLY), GARCIA VINCENT (BREST), GIRY FRANCOIS (NEUILLY SUR MARNE), GOURDEAU PASCAL (LOUVIGNY), GRIMMER MARIE-FRANCE (ROMANS-SUR-ISÈRE), GUILLON SÉBASTIEN (LA CRÈCHE), HEIDER TIM (ST-ANDEOL-EN-QUINT), HEMERY THOMAS (CREST), HOUNSOU CÉDRIC (NOGENT LE ROTROU), HUYGHE MAXIME (BEAUFORT SUR GERVANNE, ANCIEN SAILLANSON), LAFAY MICHEL (LES GRANGES GONTARDES), LALLEMAND JOELLE (LES FOSSES), LARCHER CHRISTIAN (BILLERE), LECLERC ANTINEA (SAINT SENOUX), LELONG CLAIRE (NANTES), LHOMME CLAUDINE (ORLÉANS), MAHIEU ROBERT (TUCHAN), MASSICOT OLIVIER (AOUSTE-SUR-SYE), MATIFAS REMI (BARBIERES), MARECHAL IVAN (CHALON S/SAONE), MAUREL JULIE (ROMANS S/ISERE), MENGONI JEAN-CLAUDE (ST ANDÉOL), MESSINA ANNIE (PUJOLS), MISSOFFE PRUNE (PARIS), MOREAU EMILIEN (PARIS), MORIN PIERRE (BRESSUIRE), MULLER SEVERIN (PARIS), PARAIRE JOEL (MEYTHET), PARCABE FRÉDÉRIC (PARIS), PASCUAL EVELYNE (PIEGROS LA CLASTRE), PATARD RUDY (LA VALLÉE MULÂTRE), PEZZUTTI JEAN MARC (PLESSE), PIANU SANDRINE (BEAUFORT SUR GERVANNE), RABIER PHILIPPE (ORLÉANS), RENARD FRANÇOIS (OTEPPE BELGIQUE!), REVEILLON PIERRE (SUZE), RICHAUD MARION (BEAUFORT), ROSIQUE MARIE-ALICE (BOURDEAUX, ANCIENNE SAILLANSONNE), RUIZ JOSÉ (PIOLENC), SAWTSCHUK JÉRÔME (BREST), SERS-BARBIER GWENAËLLE (EOURRES), SOUCHE CYRILLE (PIED DE BORNE), SZATAN CLAUDE (MONTREUIL), THÉROND OLIVIER (ANGERVILLIERS), VEYRET CLAUDE (DIE), VINCENT ODILE (MONTLAUR EN DIOIS), SOUDEE BENOIT (BEAUFORT, ANCIEN SAILLANSON)
auxquels il faut ajouter 10 autres signataires qui ne souhaitent pas avoir leur nom publié