Questions/Réponses à propos de la nouvelle association d’habitant.e.s

Communiqué de « La coopérative citoyenne saillansonne »

Le 13 juin dernier, sous un soleil radieux, la « Coopérative » a pris son élan.

Pourquoi avoir créé une nouvelle association ?

L’objectif est de créer un cadre légal afin de permettre l’implication citoyenne en toute indépendance à Saillans et dans la vallée.

La « Coopérative » soutiendra des initiatives diverses, en accord avec ses orientations et sa charte et continuera de mettre en réseau les habitant.e.s. Tout cela dans le partage, la coopération, le respect mutuel, la convivialité et la solidarité qui sont les valeurs phares de l’association.

Les activités de l’association se réalisent dans le cadre de « groupes thématiques », constitués sur proposition de 3 personnes dont au moins un adhérent à l’association.

Des outils d’informations seront mis en place afin de relayer l’action des différents groupes.

En quoi, est-elle originale ?

C’est une association citoyenne que l’on ne peut cataloguer. Nous sommes nombreux à souhaiter non seulement nous impliquer en tant qu’habitants, mais aussi en tant que citoyens, pour appréhender les enjeux de demain. Il n’y a pas de programme défini, ni de bureau. Elle sera le reflet des envies et motivations de ce que les habitants proposeront. Le « collège » ne prendra pas de décision, il animera et coordonnera l’action des différents groupes. Les décisions, comme les créations de groupe, seront prises par tous les adhérents.

Pourquoi n’avoir pas rejoint une autre association ?

Avec presque 60 associations à Saillans, il est légitime de se poser cette question. Comment intégrer les valeurs et objectifs que nous voulions voir en œuvre ? Au-delà des statuts propres à chaque association, leur objet diffère, s’inscrit dans un but et des objectifs bien définis, ce qui fait leur originalité. Ne pas s’imposer dans l’une d’elles, ni dévoyer leur actions, mais travailler en réseau avec elles, ont acté la naissance de la Coopérative en tant qu’entité à part entière.

Sera-t-elle une opposition à la mairie actuelle ?

Clairement non, les élections sont passées depuis plus d’an !

Par contre, nombre d’habitants ressentent un manque d’information, de mise en mouvement, de participation à la vie locale. Certes, ils sont déçus par la nouvelle majorité, mais n’ont pas de ressentiment.

Beaucoup d’habitants ont expérimenté durant 6 ans la richesse de l’intelligence collective, ont nourri la réflexion et la co-construction de projets communaux et souhaitent continuer leur engagement citoyen, tout simplement.

Pouvez-vous repréciser les objectifs ?

Intergénérationnelle, ouverte à tous-tes, la coopérative citoyenne cultive l’art du vivre ensemble et d’une démocratie vivante, non confisquée mais partagée. Prendre la parole, participer au débat, à l’éclairage des politiques publiques et des projets d’aménagement et d’équipements dans le village et la vallée, c’est ici qu’est notre place, c’est là que nous œuvrons ! Ces 4 objectifs sont permettre des rencontres et des échanges, de lutter contre le dérèglement climatique, de promouvoir les circuits courts, l’économie circulaire et le réemploi et impulser des espaces démocratiques.

Comment imaginez-vous une éventuelle relation avec la mairie, l’intercommunalité ?

C’est une association citoyenne, qui entend être aux services des habitants et des acteurs de la vallée au-delà de tout clivage. Naturellement, la mairie et l’intercommunalité qui NOUS représentent sont des interlocuteurs et des partenaires de fait. Les groupes qui ont besoin de le faire contacteront les collectivités pour présenter leur travail et leur réflexion.

Elle reste Saillansonne?

Cette « coopérative » a été créée à Saillans mais elle est ouverte plus largement. Des actions spécifiques concerneront uniquement Saillans, mais nous ne sommes qu’un maillon au cœur d’un territoire riche d’innovations. Toute personne motivée de la vallée de la Drôme et du Diois peut adhérer, soutenir, participer.

Comment allez-vous promouvoir les activités de l’association ?

C’est une des grandes idées : créer un réseau. Faire circuler tout ce qui se réalise dans le cadre de l’association. Les « groupes thématiques » sont autonomes, mais ils doivent transparence et information à tous les adhérents. Nous allons utiliser les outils numériques : site internet, réseaux sociaux, chaîne YouTube, flash infos mais nous ferons sûrement de l’affichage, un bulletin papier ou des tracts afin de relayer les actions. Les adhérents seront informés prioritairement, mais tous ceux qui le souhaitent pourront s’inscrire aux « flash infos ».

Y a-t-il déjà des projets?

Et oui, déjà 20 groupes ont été créés, ce qui traduit une belle envie de travailler en commun. Ces groupes offrent un large choix d’objectifs :

  • promouvoir la convivialité (comme impulser des fêtes des voisins, organiser une fête traditionnelle du village),
  • intergénérationnel sur la question de l’habitat, ou la place des jeunes et leur besoin,
  • des actions pour protéger l’environnement (nettoyage des bords de Drôme, tri des déchets, week-end « découverte du milieu naturel »),
  • soutenir l’agriculture bio locale et l’installation de nouveaux paysans, sensibiliser sur la biodiversité,
  • défendre les services publics (dont la ligne de train), s’occuper de mobilité (vélos et voitures partagés, trouver des emplacements pour les parkings vélos)
  • soutenir des événements locaux (marche des conteurs, caravane des droits paysans, accueil de zapatistes).

La liste complète des groupes constitués sera très prochainement diffusée. Il n’est pas nécessaire d’être adhérent pour intégrer un groupe.

Comment contacter la « coopérative citoyenne » et adhérer ?

L’email public est : cooperativecitoyenne@gmx.fr

Son adresse postale : 120 chemin du Verdeyer – 26340 Saillans.

Et n’hésitez pas aussi à vous informer en interpellant un membre que vous connaissez.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *